Dans les coulisses d’Équinoxe

Dans le cadre de leur projet d’initiation et de communication, Andrew, Anthony, Quentin, Mathieu en deuxième année de BTS technicocommercial, proposaient, mercredi dernier, la visite des coulisses d’Équinoxe à huit élèves en classes de Dispositif d’Initiation aux Métiers d’Alternance. (DIMA)

Accueillis par Jérôme Reignoux, les jeunes entamaient leur visite par la grande scène avant de se rendre sur le gril (plancher à clairevoie, 20 m plus haut) et toucher du doigt les mécanismes qui régissent la scène, sans oublier les loges des artistes et autres particularités des lieux. « La salle d’Équinoxe a été construite dans une configuration optimale avec une pente très inclinée sur le modèle du théâtre antique d’Epidaure », rappelait Jérôme. Curieux, les élèves multipliaient les questions. Qu’est-ce que la poursuite, le déluge, la mère de famille, le gril, combien de spectateurs peut contenir la salle, la vie des artistes, etc. Une visite fructueuse qui va permettre aux apprentis d’affirmer et de parfaire leur démarche en communication. Quant aux jeunes élèves en classe de DIMA, après la découverte de l’environnement théâtral d’Équinoxe, ils étaient invités à un atelier théâtre proposé par Anne Trémolières, artiste et professeure au conservatoire. » Une initiation au théâtre ou comment se tenir, poser sa voix, gérer son stress, etc. », précisait l’enseignante. « Cette rencontre bénéfique va permettre aux jeunes élèves de travailler à parfaire leur oral et ainsi, mieux les préparer aux examens futurs », concluait Mme Gauthier.

Retour sur le festival Alimenterre

Ce mardi 14 novembre dernier, à partir de 14h, Marc Dufumier, ancien enseignant chercheur d’AgroParisTech, intervenait à Naturapolis devant plusieurs classes d’apprenants, ainsi que quelques visiteurs extérieurs au sujet de l’agroécologie dans le cadre du festival Alimenterre, qui fête cette année ses 10 ans. Une conférence appréciée tant par la thématique abordée, que pour la personnalité de cet ingénieur retraité.

« L’agroécologie pour une alimentation saine et un environnement durable », tel était le thème impactant traité par M.Dufumier. Alors que la population devrait s’accroitre de 40% dans les 35 années à venir, notre interlocuteur invitait l’auditoire à se questionner sur la question de nourrir la population durablement. Plusieurs préoccupations à ce sujet: comment produire des aliments de qualité tant au niveau du goût, que des conditions sanitaires tout en conservant des prix accessibles à l’ensemble de la population,et en rémunérant l’agriculteur décemment et ce où que ce soit au monde. A cela s’ajoute les idées de ne pas provoquer un taux de chômage encore supérieur, de s’adapter à l’exode rural et de produire différemment sans sacrifier le confort actuel des consommateurs, et en les incitant à consommer autrement.
A ce sujet, Marc Dufumier évoquait ce qu’il nomme « les erreurs du passé », à savoir de produire vie, en grande quantité, et à bas coût au service de l’économie, au détriment de l’intérêt général. C’est à travers ce cadre de réflexion que la conférence s’est poursuivie sur la méthode alternative proposée par cet agronome, spécialiste de l’agroécologie. Parmi ses idées, la préservation des écosystèmes, l’usage « intensif » des ressources naturelles ou déjà présentes comme le soleil, la couverture végétale, l’eau pluviale et le gaz carbonique, renouvelables et gratuites.

Une prestation de qualité.

Un peu de pêche pour les secondes NJPF…

Ce mardi 14 Novembre de 8h à 17h, la classe de seconde pro NJPF accompagnée de M. Mola, Mme Leroy ainsi que M. Vallet, participera à la pêche de l’étang de la Ménettrie, située au domaine du Plessis à Migné . Les élèves bénéficieront d’une visite guidée du site assurée par les techniciens de la fédération départementale. Ils pourront découvrir différents écosystèmes, et les aménagements cynégétiques réalisés .

Les élèves à l’honneur au concours de jugement de bétail

Le vendredi 3 novembre 2017, les élèves et apprentis se sont rendus au concours de jugement de bétail organisé par les JA36 et la FDSEA, à La Châtre. Ils étaient accompagnés de Magalie Blanchet et de Marie-Thérèse Deshayes. Retrouvez ci-dessous le palmarès des élèves vainqueurs…

1. Lucke G.
2. Soulas
3. Lucke D.
4. Durant
5. Deschatre
À égalité pour les 6ème et 7ème positions :
Thibaut – Blondeau
8. Pinet
9. Champagnat
10. Guillaume
11. Loeillet

Une fierté pour Naturapolis !

Partenariat AFDI / CÔTE D’IVOIRE

Jeudi 19 octobre 2017, accueil de l’AFDI (Association des agriculteurs français et développement international) accompagnée d’une délégation de Bouaffé de Côte d’Ivoire. Cette rencontre a été organisée par E.D’Abadie. Les étudiants de BTSA 1 APV du LEGTA et B.Beaufils ont pu y participer.

Les agriculteurs français et les planteurs ont retracé l’histoire de la coopérative cotonnière de Savane, plus particulièrement de sa structuration et du lancement de la diversification des productions. L’AFDI 36 reste en relation avec le directeur de la coopérative pour les projets en cours dont la culture de maïs pour l’alimentation animale. Cette production sera la clé pour redynamiser et structurer la coopérative, suite à la crise du coton. Cette délégation aura au travers des visites découvert d’autres filières, et se sera imprégnée de la politique agricole française, voire européenne. Naturapolis était la dernière étape avant le retour. Les échanges avec les étudiants ont permis à tous de constater que les difficultés de l’agriculture sont les mêmes partout.

Tous ces acquis serviront de base de discussion avec les instances politiques ivoiriennes. M. Lacina Tus, directeur de la coopérative, a dit ceci lors d’une entrevue avec Benedicte Roux de l’Aurore Paysanne : « Nous sommes riches sans le savoir, par manque de formation et d’expérience et de partage. A nous de transmettre auprès des différentes filières sur le terrain ce que nous apprenons à vos côtés pour qu’il y ait un éveil des consciences. » Cela résume assez bien la qualité de ce partenariat AFDI 36 et agriculteurs de Bouaffé.

Formations proposées au Collège, Lycée, CFA et CFPPA. Établissement Public Local d'Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole – Région Centre – Val de Loire – Indre (36)