La ferme de touvent

Historique de l’exploitation

 
L’exploitation provient d’une donation de la famille de Fontarce au profit du département de l’Indre pour constituer la Fondation Blanche de Fontarce destinée à accueillir des orphelines.
Cette ferme a été exploitée jusqu’en septembre 1973 par un fermier, date à laquelle elle a été reprise par le lycée agricole.
L’ancien fermier y travailla comme salarié jusqu’à sa retraite en 1978.
À l’origine, l’exploitation avait une superficie de plus de 120 hectares mais le Collège de Touvent et la cité voisine l’ont amputée dans les années 1950 pour en arriver à 102.6 hectares.
En 1996, l’exploitation comprend environ 128 hectares suite à la reprise de parcelles au Poinçonnet.
Actuellement, l’exploitation a une orientation polyculture- élevage et possède une superficie de 127,09 hectares située en milieu périurbain.

Localisation

La Ferme de Touvent : LEGTA – ROUTE DE VELLES CS 70529 – 36018 CHATEAUROUX CEDEX

L’exploitation de Touvent est située sur les communes de Châteauroux et du Poinçonnet au cœur du département de l’Indre. Cette situation en milieu périurbain permet l’accueil de différents publics désirant connaître les métiers de l’agriculture et de l’environnement.

Une grande diversité de sols

Cette exploitation de polyculture élevage se situe sur les communes de Châteauroux et du Poinçonnet à la limite de trois régions naturelles : la Champagne berrichonne, la Boischaut sud et la Brenne. On doit cette situation, sur ses 127,08 ha, à une grande diversité des sols.

Productions végétales

Avec une orientation progressive vers les techniques de l’agriculture intégrée, ces productions concernent de nombreuses espèces végétales :
  • Colza d’hiver, prairies temporaires à base de légumineuses, luzerne porte graines, féveroles, trèfle incarnat.
  • Blé tendre d’hiver, orge d’hiver
  • Céréales de printemps selon les années

Productions animales

Elles sont réalisées autour :

  • D’un troupeau allaitant charolais :
    – inscrit au herd book de la race
    – doté d’un schéma de sélection
    – avec un atelier d’engraissement

  • D’un troupeau ovin de race berrichonne
    de l’Indre dans le cadre
    de la conservation des races menacées

Équipements

  • Corps de ferme : Le corps de ferme comprend une vaste cour, qui facilite les manœuvres avec le gros matériel. Il donne sur la serre et est entouré par les bâtiments de remisage des outils agricoles et d’une partie du fourrage. Des silos à grains sont installés à cet endroit.
  • Une stabulation pour l’activité élevage, c’est une construction à ossature métallique. La stabulation est libre avec une aire paillée qui regroupe l’espace d’exercice et de couchage.
  • Tracteurs remorques :
  • Semoir KUHN à dents et le déchaumeur : doté d’un matériel très récent, elle peut s’orienter, pour un meilleur respect de l’environnement, vers les techniques de l’agriculture intégrée (évolution du travail du sol, diminution des produits phytosanitaires et des engrais).
  • La presse à huile : l’exploitation est équipée d’une presse à huile végétale permettant la fabrication de tourteaux de colza destinés à l’engraissement des animaux. L’huile végétale pure est issue d’un procédé d’extraction mécanique s’opérant à froid et directement à la ferme.

Un support pédagogique fort

Elle constitue un support pédagogique de choix pour les formations (scolaire, apprentissage et formation continue).
De nombreuses séquences y sont réalisées (observations, démonstrations, travaux pratiques,…), séquences complétées par de nombreux mini stages.
 
La situation périurbaine permet d’accueillir des publics d’écoles ou de collèges pour des séquences de découverte.
 

Produire autrement

L’exploitation : un projet pour l’avenir

Elle a élaboré, avec l’ensemble des partenaires dont la Chambre d’Agriculture de l’Indre, un projet important pour son avenir :

  • Autour de l’élevage : avec mise en place d’un pôle régionale de référence en Région Centre, pôle constitué autour d’un important atelier d’engraissement, support d’expérimentation avec la Ferme des Bordes, construction de nouveaux bâtiments (stabulation et hangars) et mise en place du compostage.
  • Autour des cultures, avec orientation vers l’agriculture intégrée.
  • Autour de la biodiversité, avec mise en place de jachères cultivées (faune sauvage, plantes mellifères,…) et d’un sentier pédagogique avec signalétique.

Document unique

Formations proposées au Collège, Lycée, CFA et CFPPA. Établissement Public Local d'Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole – Région Centre – Val de Loire – Indre (36)

Translate »