Archives de catégorie : Collège – Lycée

Le collège et le lycée de Naturapolis

Festival du film suédé des Lycées agricoles Publics de la Région Centre Val de Loire

Depuis 2014 le réseau Centr’Acteurs (réseau d’actions culturelles  régional pour l’Enseignement Agricole de la Région Centre Val de Loire) propose à des élèves et des apprentis de se retrouver lors d’un festival du “film suédé”. La 4ème édition de ces rencontres cinématographiques a eu lieu à Vendôme le 2 avril 2019. Ce projet est soutenu par le dispositif régional « Aux Arts Apprentis et Lycéens »

Neuf établissements (lycée et CFA) ont engagé cette année scolaire une classe dans le tournage d’une scène suédée d’une comédie musicale. Le LEGTA de Châteauroux a participé au festival pour la troisième année, après « Edward aux mains d’argent » en 2015 et « Les temps modernes » en 2017. Cette année, c’est la scène des ramoneurs dans « Mary Poppins » qui a été choisie par les élèves de terminale Bac Pro Aménagements Paysagers. Le film a reçu une mention du jury de Vendôme pour l’adaptation dans le cadre de l’Enseignement Agricole.

Le film sera diffusé à l’Apollo dans le cadre du dispositif Collège au Cinéma et en première partie de la projection publique de « Soyez sympas, rembobinez » de Michel Gondry le 16 mai prochain à 18h30 http://www.cinemaapollo.fr/ .  Stéphane Girou enseignant ESC Naturapolis

Les élèves de quatrième agricole ont accueilli les maternelles de l’école Lamartine le mardi 23 avril après-midi

Accompagnés des enseignantes et de parents, les moyens et grands se sont rendus au lycée  agricole à pied pour une après-midi de découverte des animaux, de leur alimentation et du jardinage.

Semis de courges avec Marie-Jeanne Guillée et Marie-Christine Paget du pôle horticole, visite de l’atelier d’engraissement de génisses charolaises, démonstration de binage, bêchage au jardin école des quatrièmes, telles ont été entre autres les activités proposées aux enfants par les élèves de quatrième. Les maternelles  ont pu aussi observer les jeunes agneaux sur une parcelle à proximité des bâtiments.

Un goûter a permis  à tout ces jeunes  de se poser avant de repartir à l’école maternelle ou en cours pour les  élèves de quatrième pour lister les points forts et les points faibles de cette après-midi d’animation autour de l’agriculture.

Stéphane Girou, enseignant ESC Naturapolis

Du 25 au 29 mars 2019, classes de 1ère STAV Stage Territoire, Développement, Ressources et Produits

Étude du Morvan, déplacement de 3 jours.

L’objectif de ce stage : approcher dans ses différentes composantes, l’identité du territoire, mettre en relation les ressources et les activités, approcher et comprendre les enjeux et les acteurs déterminants ainsi que les modalités de son développement. 

Il fait l’objet d’une évaluation certificative (CCF).

Le thème de l’étude : Les dynamiques territoriales d’un territoire fragile.

Programme de la semaine :

Jour 1 : Au lycée,

Travail préparatoire (approche paysagère du territoire, notions de durabilité et d’attractivité,…)

Jour 2, 3, 4 : Déplacement de 3 jours

Rencontres avec les acteurs du territoire et découverte du patrimoine naturel et culturel : Parc Naturel du Morvan (présentation du fonctionnement du parc, approche faunistique et floristique, randonnée au Saut de Gouloux), exploitation agricole (production de sapins et élevage d’Angus), association des producteurs du sapin de Noël naturel, entreprise de transformation du bois, office du tourisme, musée Zervos et Basilique de Vézelay.

Jour 5 : Au lycée,

Travail de restitution (réalisation d’une carte mentale représentant les dynamiques territoriales de l’espace fragile du Morvan) puis évaluation certificative écrite

Les disciplines concernées : Économie, Éducation SocioCulturelle, Histoire-géographie, Informatique.

Évelyne D’Abadie (ESC) et Caroline Perdaems (Économie) enseignantes du lycée

Sortie pêche : Killian le killer…

C’est le 20 mars dernier que nous sommes allés taquiner la truite du côté de Baudres dans une campagne accueillante et sous un soleil généreux, en ce mois de mars d’habitude frisquet.

De nombreux ruisseaux nous attendaient. Nous ne pouvions tout exploiter. Nous nous sommes donc rabattus sur un petit ruisseau typique du coin – conseillé par l’ami Freddy de la Fédé -, qui recèle à la fois des truites farios de lâcher – des truites « de cirque » comme on les appelle – mais aussi des farios sauvages. Ce que nous souhaitions prendre de préférence.

Une pêche uniquement au toc, seule véritable méthode praticable et gagnante dans ce genre de petit ruisseau. Nous avons pêché de beaux trous successifs et suivis les méandres du ruisseau dans la petite vallée boisée, superbe. Les truites devaient soit somnoler soit digérer car les touches furent plutôt rares. Qu’importe.

C’est une fois de plus Killian qui tire son épingle du jeu. Souvenez-vous, il avait fait un carton au black bass en novembre !

Kilian touche une fario de 30 cm, tout de même ! Certes une fario de cirque, mais il/elle nous évite la bredouille !

Malgré le manque de touches nous avons décidé d’y retourner dès le retour des vacances d’avril. D’abord parce que de nombreux élèves n’ont pas été de la partie, ensuite car de nombreux ruisseaux sont à explorer …

Et nous aurons par-dessus le marché, un autochtone, « un guide du cru » en la personne de Giovanni (2nde GT) qui est prêt à nous faire bénéficier de sa connaissance du terrain. D’avance tout le monde te remercie Giovanni … Prépare quelques truites pendant les vacances ! 

Concentration maximum pour une récompense bien méritée

Frédéric SOULES enseignant Anglais LEGTA