Rentrée anniversaire à Naturapolis

La directrice, Marie-Thérèse Deshayes, devant les dizaines de photos fournies par le centre de documentation et d’anciens élèves, qui serviront pour une exposition.

Châteauroux. L’établissement a connu sa cinquantième rentrée, la semaine dernière. Une grande journée de festivités est prévue, à la fin du mois.

Malgré le rituel accueil des nouveaux élèves, la présentation des nouveaux enseignants ou encore les visites de découverte du lieu, la rentrée qui a eu lieu, il y a une semaine, à Naturapolis, n’était pas tout à fait comme les autres. C’était, en effet, la cinquantième pour l’Établissement public local (EPL) agricole, ouvert en septembre 1967, aujourd’hui composé d’un lycée agricole et d’un centre de formation des apprentis (CFA). Depuis les 226 élèves de cette première rentrée, les effectifs ont plus que doublé, et les chantiers se sont multipliés. Ce sera encore le cas cette année.

> Effectifs. Au lycée, 481 élèves et étudiants (dont 32 % de filles) sont rentrés, en classes de 4 e, 3 e, 2 deet brevet de technicien supérieur agricole (BTSA), un nombre en légère augmentation. 84 % de ces jeunes viennent de l’Indre ; les autres, de treize départements. Près de la moitié des élèves (49,5 %) ont fait le choix de l’internat. « La rentrée était sereine, avec des équipes au complet cette année », précise la directrice, Marie-Thérèse Deshayes.
De son côté, le CFA accueille 241 apprentis (dont 16,5 % de filles), en dispositif d’initiation aux métiers en alternance (Dima), CAP et BTSA. 64 % d’entre eux viennent de l’Indre, mais le recrutement s’est effectué sur dix-sept départements.
> Pédagogie. La directrice annonce « une intensification sur le volet éducatif de projet d’établissement »et « la mise en valeur de ses deux exploitations », la ferme-école de Touvent, et celle des Ages, au Blanc.
Par ailleurs, après plusieurs années d’investissement dans les concours de jugement de bétail, Roger Rossignol, enseignant de l’établissement, est parti en retraite. Une réflexion sur une prise de relais partagée et collective a été menée par toutes les parties prenantes : le lycée agricole, la FDSEA, la chambre d’agriculture et les Jeunes Agriculteurs. Une convention posant ce nouveau partenariat a été signée sur le stand du lycée Naturapolis, samedi 2 septembre, à l’occasion de la manifestation Terr’Agri.
> Travaux. Le chantier de rénovation des internats qui disposent de quatre cents places, a débuté à la mi-août. Financé par la Région Centre-Val de Loire, il durera quatre ans. Une solution a été trouvée pour héberger provisoirement et alternativement les quelque trois cent cinquante à trois cent soixante-quinze internes (lycée et CFA confondus) qui les utilisent. « Tous les ans, une soixantaine d’entre eux sera hébergée dans un bâtiment vide de l’internat des Charmilles, à proximité, précise la directrice. Un car les y amènera et les ramènera, matin et soir. »
> Dates-clés. Avant l’anniversaire du 30 septembre (lire ci-dessous), l’établissement organisera ses Agro-Olympiades, le 19 ou le 21 septembre (en fonction de la météo). Cette série de compétitions sportives entre tous les apprenants doit « permettre d’intégrer les nouveaux et de créer du lien entre lycée et CFA ».

Jean-Sébastien Le Berre